fbpx

Pangrattato, l’astuce pour faire « comme si » des siciliens trop pauvres pour acheter du parmesan #antigaspi #goûteux #économique

 In Végétalien, Cuisine organisée

C’est l’histoire d’un succédané de fromage pour donner du goût à la pasta. C’est l’histoire de miettes de pain revenues dans de l’huile d’olive avec un hachis d’olives, quelques herbes et une gousse d’ail. C’est la victoire du de la frugalité et du recyclage.

Ingrédients

 

2 tranches de pain, rassises +/- 60 g (meilleur est le pain, meilleur sera votre condiment).
4 olives noires dénoyautées
1 gousse d’ail entière
2 branches de romarin (ou 1 c à s de romarin en feuilles)
1 c à c d’huile d’olive
Sel et poivre

 

Comment faire

 

Réduisez le pain rassis et les olives en chapelure à l’aide d’un robot culinaire ou d’un moulin à épices. Versez l’huile dans une poêle chaude (idéalement en fonte) et ajouter la chapelure, la gousse d’ail entière et les branches de romarin sur les feuilles. Cuire à feu moyen en remuant sans arrêt, jusqu’à ce que la chapelure soit dorée. Saler et poivrer. Égoutter sur du papier absorbant, retirer l’ail et le romarin et réserver.

TIP ORGA: Gardez systématiquement vos bouts de vieux pain (même une demie croute), que vous l’achetiez bio ou que vous le fassiez vous-même. Dès que vous avez défourné une préparation, profitez de la chaleur résiduelle pour assécher les tranches que vous ne consommerez plus.

Besoin d'idées pour faire la cuisine tous les jours ?

Showing 2 comments
  • Marie-Françoise

    Super cette recette ! J’apprécie ces manières de procéder pour ne rien gâcher de nourriture.
    Peut-on conserver cette préparation dans un bocal par exemple ?
    Merci Catherine pour ce partage. Tu es de plus en plus présente dans ma cuisine et c’est que du bonheur !

    • Catherine Piette

      Oui, bien sûr, au frigo ça tient plusieurs semaines. A congeler, aussi, c’est possible ! Merci pour ton passage ici, et ravie d’être “un peu” avec toi en cuisine !

Start typing and press Enter to search