Energy balls “carrot cake” paleo, sans sucre

 In Douceurs

Energy balls, c’est quoi ?

Les energy balls sont comme leurs autres amis anglo-saxons le green smoothie et le buddha bowl la nouvelle mode santé des blogs qui lorgnent du côté de la Californie et de la planète “healthy food” (= nourriture saine)
Ça veut dire “boules d’énergie” en français.
En fait,  leurs ingrédients cumulent en général un tas de bonnes graisses, de protéines et de sucres, capable de remplacer ton “mars, un coup de barre et ça repart” comme pour rire. La culpabilité en moins.

Parce que c’est sain, les energy balls !?

Si tu choisis des ingrédients ressourçants, c’est-à-dire bruts, nus et cultivés sans pesticides !
Alors oui, tu obtiendras un en-cas bourré de nutriments bons pour toi: des vitamines, des minéraux, des bonnes graisses et des protéines, du sucre naturel de fruits.
Chouette ! Du coup, tu boulottes tes bouchées, même pas peur.

Pourquoi tu devrais en avoir peur ?

Comme toute bombe (de nutriments) celle-ci t’énergise si tu en uses raisonnablement.
Chez certains mangeurs, la raison, c’est 5 amandes/noisettes sur la journée !
Pour d’autres, c’est moins, ou alors seulement 1 jour sur deux.
Car surdoser des aliments de la famille des “oléagineuses” comme les amandes, les noisettes, les noix, les noix de pécan, la noix de coco mène ces personnes à connaître les inconvénients des allergies retardées* (voir tout en dessous)

En quoi ces energy balls sont différentes des autres ?

Après recherches (le net regorge de recettes) les principes de ces boules d’énergies saines sont à peu près toujours les mêmes.

Tu mixeras ensemble les ingrédients suivants (à proportion +/- égales) pour en faire des boulettes taille truffe ou plus…

1- des dattes !
Les meilleures sont la variété “Medjool”, moelleuses et hyper sucrées (celles que j’arrive à me procurer en bio viennent d’Iran. Je te conseille d’en gouter si tu en trouves. On dirait des pâtisseries à elles toutes seules).
Si non, il y a les “Deglet Nour” , que tu peux trouver fraîches ou non. Plus d’infos là dessus ici, clic.

2- la famille noix & graines.
A choisir en bio,  à tremper avant (tu liras pourquoi ici)
Alors, là, c’est un peu au choix: perso, j’achète en vrac, et je choisis le moins cher (parfois une différence de 7€ le kilo, entre des amandes et des noix de pécan…) et je mélange. Je suis encore plus heureuse lorsque je peux utiliser les ingrédients locaux, comme les noix (que je reçois parfois du jardin de mes parents). Graines de tournesol, de sésame, de courges font parfois partie de l’aventure!

3- la famille flocons de céréales
Avoine, orge, sarrasin… au choix. Pas obligé d’en mettre, tu verras plus loin.

4. des épices, un sucrant complémentaire, du chocolat, du caroube

Suivant les recettes, tu trouveras des ajouts d’épices (cannelle, vanille, muscade, girofle, sel), des sucrants (attention au sirop d’agave, c’est nocif) pas toujours indispensable, vu le côté si sucré des dattes !, de la poudre de cacao non sucrée, crue pour certaines, de la poudre de caroube (un substitut au chocolat).

Dans cette recette, les céréales sont remplacées par les carottes !
Grâce à ça, tu évite le côté “étouffant” de certains mélanges, tu obtiens de la fraîcheur et un étonnant rappel des carrot cakes anglo-saxons. Avec les vitamines de la carotte crue en plus.

La recette des energy balls façon carrot cake 

Ingrédients (20 pièces)

 150 g noix, noisettes, amandes trempées
140 g de dattes medjool dénoyautées hachées
200 g de carottes râpées
Noix de coco râpée
½ c à c de cannelle
½ c à c de noix de muscade
½ c à c de mélange à pain d’épice
1 pincée de sel

Comment faire

Tout mixer ensemble sauf la noix de coco
Faire des boulettes et les rouler dans la noix de coco. Se conserve deux à trois jours au frigo.

Tips
Le moins: la conservation est plus limitée qu’avec les flocons.
Le plus: c’est frais, et ces boulettes ont séduit les plus récalcitrants à ce genre de bouchées !
C’est paléo, c’est-à-dire sans céréales (et donc, sans gluten) comme dans ces pancakes à la banane

 

*Connais-tu les allergies retardées ?
Comme leur nom l’indique, les allergies retardées ne sont pas reliées directement à l’ingestion d’un aliment.
Tu vis notamment des symptômes digestifs désagréables, un ensemble de petits maux que tu n’arrives pas bien à relier à ce que tu manges.
C’est surtout étonnant/alarmant/bizarre lorsque ce que tu manges est réputé sain, bio, healthy, etc. !
Et oui: trop c’est trop, même quand c’est hyper sain.

 

Allergies retardées, effets du sucre sur ta santé, digestion malaisée, énergie en berne...

Mieux te connaître pour choisir ton alimentation idéale

Et devenir autonome grâce à ta Boussole Intérieure Personnelle ?

Showing 5 comments
  • Laura

    Je viens de l’ajouter à mon carnet de recettes, ça a vraiment l’air génial!!! et comme c’est mixé, je pourrai en faire profiter mon petit chou aussi pour le goûter!! Mille mercis XXXX

  • Cécile rigot

    Bonjour, je suis toujoursxravie de te lire. Mais pourquoi le sirop d’agacement est.-il nocif? Merci d’avance. Cécile

  • Chantal

    Merci Catherine, pour ces bonnes idées. … Je prends le temps de cuisiner des alternatives. Hier encore j’ai fait un fondant au chocolat avec très peu de sucre et de la ricotta quelle bonne découverte.

    • Catherine Piette

      Coucou Chantal, magnifique ! vive la saine gourmandise. Bisous, Catherine

Start typing and press Enter to search